Katherine PANCOL - Roman "La Valse lente des tortues" (Albin Michel)

Publié le par Audrey Crespo-Mara

Un moment d'émotion... Katherine PANCOL est venue nous parler de la suite des "Yeux jaunes des crocodiles". Joséphine, son héroïne décidément attachante, s'est affranchie, les 14 personnages ont grandi, histoires d'amour et intrigue policière : une série de meurtres dans le tranquille et bourgeois 16ème ardt de Paris. Un roman de 700 pages bouillonnant qu'on a un réel plaisir à lire. "On ne guérit pas d'avoir une mère qui ne vous aime pas..." écrit-elle. C'est la grande fêlure de Joséphine ? Katherine Pancol un brin troublée répond à ma question. Jean-François lui parle de la "résilience" chère à la romancière. Les yeux de Katherine Pancol se mouillent, sa gorge se noue. Elle nous répond que c'est sa vie aussi qui est allongée sur le papier, et nous livrera son secret en coulisses. Les romans aident à vivre...

Publié dans blogjfrabilloud

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article