LIVRES MARSEILLE / JULLIARD

Publié le par blog-jf-rabilloud

Voici les livres évoqués dans l'émission MARSEILLE /JULLIARD  vendredi 16 mai  2008:

« Les patrons sont-ils trop payés? » par Patrick Bonazza, Coll. A dire vrai, éd. Larousse.

« Choses vues : Une éducation politique autour de 68 » par Daniel Lindenberg, Ed: Bartillat

« Sarkozy, l'homme qui ne savait pas faire semblant » par Michel Richard, Coll. A dire vrai, éd. Larousse.

« Faut-il supprimer le bac ? » par  Catherine Pauchet, Coll. A dire vrai, éd. Larousse.

Publié dans blogjfrabilloud

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Génération Méditerranée 27/05/2008 19:21

L'intégration à reculons ... sornettes et mensonges !

A l'heure où l'on honore le Général de Gaulle, faut-il rappeler qu'il était non seulement un visionnaire mais aussi et surtout un Homme de Justice, de courage et d'action. Dans ces conditions cette commémoration doit être l'occasion de réhabiliter certaines vérités, le tout dans un souci de cohérence et pour préserver l'avenir, en tissant un peu plus de lien social. Ce lien qui nous manque tant et sans lequel les principes d'égalité et de fraternité n'ont aucun sens !

Au préalable, je veux dire que je respecte par dessus tout la fonction Présidentielle et Mr Nicolas SARKOZY a été élu démocratiquement.

Toutefois, il y a des contre-vérités que l'on ne peut pas laisser passer, à fortiori lorsqu'elles émanent de notre Président, qui se doit de montrer l'exemple ! En effet, Mr Sarkozy, alors qu'il était Ministre de l'intérieur ( et il n'a pas manqué de le rappeler, lors de ces dernières élections présidentielles ) s'est "glorifié" d'avoir désigné le premier Préfet d'origine francophone, en la personne d'aïssa Dermouche. Or, cela est catégoriquement FAUX, puisque le premier Préfet désigné est Mr Cherif MECHERI, et ce dès 1944 !!! Pour s'en convaincre, il suffit notamment de se reporter au QUID 2007, Page 1171. Egalement, pour avoir des sources plus officielles, il est possible de prendre contact avec le Bureau des anciens Préfets ou bien la Cour des comptes, où il a fini sa carrière !

Dans ces conditions, ne serait-il pas le moment venu, à l'heure où les minorités ne sont plus représentées dans les "appareils" politiques et administratifs, et particulièrement opportun que cette vérité soit rétablie ? A cet égard, les journalistes qui ne manquent pas de talents devraient gentiment poser cette légitime interrogation à notre Président ou bien à ses conseillers, de sorte à recueillir leurs explications ...
Au-delà, les faits sont têtus, car soixante années après la désignation de ce premier Préfet immigré, d'origine francophone, on ne voit aujourd'hui aucun des 8 millions d'individus dans ces communautés, dignement représentés au sein de l'appareil d'état, si ce n’est au gouvernement, et bien visible, juste pour se donner bonne conscience !

Pourtant, de telles désignations à des postes d'autorité, notamment aux fonctions de Préfets ou bien de directeurs de services centraux ou généraux au sein de collectivités seraient pour le moins légitimes, et auraient le mérite d'avoir valeur d'exemple. Par ailleurs, un petit pas en direction de ce fameux "principe" d'égalité des chances aurait l'avantage de pouvoir sanctionner, à leur juste mesure les quelques poignées d'individus qui ne jouent pas le jeu, et ce sans pouvoir être taxé de racisme ... Enfin, ce serait, si j'ose dire, le service minimum .... pour le respect des valeurs républicaines et du prestige de notre bel Etat nation !

Mais il faut aussi un courage politique hors du commun pour passer des idées bien convenues à des actes politiques concrets ! Aussi, permettez-moi alors d'espérer pouvoir compter sur votre appui, pour faire avancer ce débat et d'espérer enfin susciter une réelle prise de conscience dans l'opinion publique ....

( Et, pour la petite histoire : Mr Cherif Mecheri, après avoir exercé en tant que Préfet, puis comme Président de l’Union Française a été nommé en fin de carrière, à sa demande, Conseiller maître inamovible à la Cour des comptes. Et c'est justement en dégringolant à plus de 80 ans, dans les escaliers de cette même Cour, alors qu’il s'apprêtait à rejoindre son domicile ... à plus de 22 heures qu'il a cessé ses fonctions pour très vite après quitter notre merveilleuse planète ! En définitive, et plus qu'une désignation à des postes prestigieux, n'est-ce pas un parfait exemple d'implication dans le travail et de mérite dans ce qu'il y a de plus beau dans l'application de la diversité? Le sillon est depuis de longue date tracé et je souhaite de tout mon cœur que ce magnifique chemin sera emprunté par les meilleurs d'entre nous ....

Toujours, pour la petite histoire, il a également été conseiller spécial de vincent Auriol et de rené Coty. Egalement conseiller spécial du président d'Indosuez; etc .... ).

SEDAT Reynaldo 16/05/2008 14:05

Bjr Jean-François Rabilloud...!
Les patrons sont tellement bien payés que certains d'entre-eux "décalquent"...!  lol
A propos du "Bac",on devrait évaluer le niveau de l'élève sur l'année écoulée et ensuite lui attribuer ou pas ...!
Reynaldo.